L’Assemblée vote un texte LREM pour prévenir les tentatives d’espionnage de la prochaine génération mobile 5G

81
Prévenir tentative d’espionnage et sabotage de la prochaine génération mobile 5G: l’Assemblée a adopté mercredi une proposition de loi à cet effet, alors que le leader chinois Huawei est accusé par Washington d’être un cheval de Troie de Pékin. Le texte, porté par les députés LREM, a été approuvé en première lecture par 69 voix…
Le contenu de cet article est payant. Pour voir cet article, vous devez l'ajouter à votre panier

4.50 Ajouter au panier