P. ROGARD (SACD) : «Cet accord entre la SACD et Radio France vise à favoriser la création dans le domaine du podcast natif»

74

Radio France et la SACD viennent de signer un accord novateur pour favoriser la création dans le domaine du podcast natif et assurer la juste valorisation et rémunération des auteurs. L’occasion pour média+ d’échanger avec Pascal ROGARD, Directeur général de la SACD.

media+

Que représente l’accord signé entre Radio France et la SACD ?

Pascal ROGARD

7 ans après un premier accord précurseur sur le web-natif signé en 2013, la SACD et Radio France renouvellent leur engagement conjoint fort pour que la création vive et s’épanouisse sur le numérique, comme elle le fait à la radio. Cet accord vise à favoriser la création dans le domaine du podcast natif et à assurer la juste valorisation et rémunération des auteurs. Cet accord intervient alors que le marché́ du podcast est en plein boom : un quart des internautes déclare écouter des podcasts, et jusqu’à un tiers des 15-34 ans.

media+

Comment est constitué cet accord ?

Pascal ROGARD

Le nouvel accord pour la création a deux volets. Il comprend un accord podcasts natifs pour renforcer la rémunération des auteurs de podcasts natifs qui collaborent avec Radio France et ses antennes. Deuxièmement, cet accord comprend une Convention de coopération culturelle, dont l’objectif est de favoriser l’émergence d’auteurs, dans la diversité des profils comme des créations. Ces deux volets sont valables dans un cadre initial de 2 ans renouvelable.

media+

Quelles sont les actions concrètes derrière cet accord ?

Pascal ROGARD

La SACD et Radio France s’associent ainsi dans des projets tels que le Fonds Podcasts Natifs Originaux France culture / SACD qui, via ses appels à projets et ses aides à l’écriture de podcasts natifs, touche en particulier les publics jeunes porteurs des usages de demain, mais aussi le développement d’opérations spéciales dédiées aux auteurs francophones et issus de la diversité.

media+

Le podcast est-il un outil important pour vos 54.000 auteurs et compositeurs dramatiques ?

Pascal ROGARD

Le podcast est une formidable opportunité́ pour les créateurs. Il permet de s’affranchir des contraintes de grilles de programmes et donc d’accroitre significativement le nombre d’œuvres mises à disposition des auditeurs qui peuvent choisir ce qu’ils veulent écouter, quand ils et elles le veulent. C’est aussi un laboratoire de création formidable et d’une richesse inouïe. Il est maintenant temps de faire entrer le podcast dans une économie réelle pour les créateurs et de leur permettre d’en vivre car, comme disait Beaumarchais, pour pouvoir créer, il faut pouvoir souper.

media+

Quelles sont les actions menées par la SACD en cette période de crise ?

Pascal ROGARD

Depuis le début de la crise, nous avons été très sollicités par nos membres afin notamment de les accompagner dans leurs démarches administratives. Le statut d’auteur est particulier et peut varier suivant le secteur d’activité. Nous avons créé différents fonds pour aider les membres de la SACD. Nous demandons au Gouvernement de prolonger ces fonds à 2021. Nous devons rester attentifs et continuer à travailler conjointement avec des organismes comme le CNC.