USA: les journaux veulent garder le contrôle des abonnements sur l’iPad

    114

    Plusieurs patrons de presse américain ont souligné mercredi qu’ils entendaient garder le contrôle de leurs formules d’abonnement sur les supports numériques comme l’iPad d’Apple, alors que le groupe californien se voit prêter l’intention d’imposer ses règles. Apple permet actuellement à quelques journaux, comme le «Wall Street Journal», de fixer le prix d’accès à son application. Mais cette bible des milieux d’affaires, appartenant au groupe News Corporation de Rupert Murdoch, a annoncé lundi que le groupe informatique préparait un nouveau modèle ne donnant plus aux groupes de presse «un accès facile aux données personnelles de leurs clients, comme leur nom». Un autre sujet de friction serait la commission que se réserverait Apple sur les recettes gagnées par des journaux déjà à la peine pour compenser la chute de leur diffusion sur papier: elle pourrait atteindre 30% sur le montant des abonnements numériques, et jusqu’à 40% des recettes publicitaires. «Ne cédez pas le contrôle de vos clients – ne faites pas ça», a plaidé Todd Larsen, président de la maison-mère du «Wall Street Journal», Dow Jones & Company.