Dopage: la télévision allemande menace de ne plus retransmettre le Tour

    222

    La chaîne de télévision publique allemande ZDF menace de ne pas retransmettre cet été le Tour de France si elle n’obtient pas de garantie dans la lutte contre le dopage, a déclaré son rédacteur en chef Nikolaus Brender mercredi, après une vague d’aveux de cyclistes. M. Brender, indiquant qu’une réunion avec la Fédération allemande de cyclisme et les équipes allemandes du Tour était prévue, a dit: «Décider aujourd’hui de nous retirer ne serait pas juste. (…) Mais si nous nous rendons compte lors de cette réunion que malgré les promesses, le système et l’attitude des parties prenantes n’ont pas changé, il faudra en tirer les conséquences». Le rédacteur en chef de ZDF a par ailleurs déclaré à propos d’un éventuel renouvellement du contrat de rediffusion du Tour, qui court jusqu’à fin 2008: «Nous n’exercerons pas notre option pour le renouveler tant qu’il ne sera pas certain que le dopage n’a plus aucune chance sur le Tour de France». «Sur ce point, nous sommes parfaitement en accord avec ARD», l’autre chaîne publique allemande retransmettant la Grande Boucle, a ajouté M. Brender. Sept coureurs de l’équipe Telekom, dont le sprinteur allemand et vice-champion du monde Erik Zabel et le Danois Bjarne Riis, vainqueur du Tour de France 1996, ont révélé ces derniers jours s’être dopés. L’an dernier en Allemagne, 1,49 million de téléspectateurs en moyenne ont suivi chaque étape du Tour.