Haut débit : dégroupage et bitstream

    307

    Il ressort de l’Observatoire du Haut Débit publié vendredi soir par l’Arcep, pour le 1er trimestre 2007, qu’au 31 mars, la France compte 13,5 millions d’abonnés haut débit (dont 12,8 millions en ADSL). En un an, le nombre d’abonnés haut débit a crû de plus de 3 millions d’abonnés (+29%). Toujours au 31 mars, la France compte 4,3 millions de lignes dégroupées (contre 3,15 millions un an auparavant, soit une croissance de 30%). D’autre part, le dégroupage total (2,5 millions de lignes) a largement dépassé le partiel (1,75 million). Au total les opérateurs alternatifs commercialisent 6,55 millions d’accès haut débit: 4,3 millions en dégroupage et 2,25 millions en bitstream +ADSL nu. Sur ce dernier total, un peu plus de 3 millions d’accès haut débit sont loués sans abonnement au service téléphonique séparé (2,5 millions en dégroupage total et 0,5 million en ADSL nu). A noter également que concernant l’extension géographique du haut débit: seuls 130 répartiteurs (sur presque 13 000) n’étaient pas encore équipés en ADSL par France Télécom. Enfin, plus de 2 000 répartiteurs sont aujourd’hui dégroupés par les opérateurs alternatifs (2 053 exactement) et que 62% de la population française est aujourd’hui susceptible d’être dégroupée.