J. HAYAT/ E. MONTANE (« Papa ou Maman, la série ») : «M6 nous a laissé carte blanche sur l’adaptation de la série»

148

Dès ce jeudi 6 décembre à 21h00, M6 lance «Papa ou Maman, la série», une comédie de 6X52’ (EndemolShine/Chapter 2) adaptée des films à succès du même nom. Rencontre avec Juliette HAYAT, Productrice Artistique et Eliane MONTANE, Co-créatrice de «Papa ou Maman, la série».

media+

Adapter un film en série TV est un gros pari. Quelles difficultés avez-vous rencontrées ?

Juliette HAYAT 

L’enjeu principal pour les co-créateurs Éliane Montane, Matthieu Delaporte et Alexandre de La Patellière a été de conserver l’esprit des films «Papa ou maman», c’est-à-dire garder le ton, le rythme, l’humour tout en racontant une nouvelle histoire et en créant de nouveaux personnages. On a réfléchi à la meilleure façon de travailler. Au départ, il était nécessaire de trouver un auteur pouvant travailler avec Matthieu et Alexandre afin de créer la Bible. J’ai pensé à Éliane qui les a rejoints. Non seulement, elle a l’expérience de l’écriture télévisuelle mais aussi des séries. En plus, elle a apporté une touche de féminité non négligeable. La collaboration avec le réalisateur Frédéric Balekdjian a été fantastique. Tout en étant très libre sur le plateau, il n’a pas trahi ce que l’on voulait raconter de la série.

media+

Qui a imposé le processus de création ?

Eliane MONTANE 

J’ai pris en charge l’écriture des arches narratives avec des auteurs qui m’ont rejoint. J’ai co-écrit chaque épisode avec un auteur différent sous la supervision d’Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte. En tant que directrice de collection, nous avions l’assurance d’avoir une homogénéité sur la série. Avec «Papa ou Maman», les téléspectateurs savent à quoi s’attendre en matière d’humour. La chaîne nous a laissés totalement libre de pousser les curseurs. Une saison 2 est d’ailleurs en cours d’écriture avec 6 épisodes de 52’ que nous espérons tourner au premier semestre 2019. Nous avons changé pour l’occasion la configuration de l’écriture puisque nous écrivons à trois, quasiment à plein temps avec Thomas Mansuy et Judith Havas, déjà présents sur la saison 1.

media+

Pourquoi le genre «comédie» a-t-il autant de mal à s’imposer en France ?

Eliane MONTANE 

Parce que les téléspectateurs sont apparemment friands d’enquêtes policières. D’ailleurs, il est plus compliqué d’écrire une comédie qu’un polar. Trouver un humour qui rassemble, c’est un peu plus compliqué.

Juliette HAYAT 

Réussir à proposer une histoire qui se tient, des enjeux assez forts, des personnages auxquels on s’attache et des dialogues qui nous fassent rire, c’est un certain nombre d’obstacles à passer. Déjà en tant que producteur il faut être convaincu du projet. Ensuite, il faut aller convaincre les diffuseurs. Ce n’est pas évident.

media+

Quels sont vos projets respectifs ?

Eliane MONTANE 

Les projets, on en a toujours. On me connaît pour «Scènes de Ménage», «Dix pour cent», mais aujourd’hui je me concentre sur la saison 2 de «Papa ou Maman».

Juliette HAYAT 

Pour ma part, j’ai d’autres projets avec EndemolShine et notamment un unitaire pour France 3 que l’on vient juste de terminer. Cela s’appelle «Le Pont du Diable» avec Elodie Frenck et David Kammenos.