Apple fait le ménage dans les applications «espionnes» 

11
Apple a exigé des développeurs d’applications qu’ils cessent d’utiliser des systèmes qui enregistrent les activités des usagers sur iPhone à leur insu, sous peine de les retirer de sa boutique en ligne, selon le site TechCrunch vendredi. Les conditions d’utilisation de l’App Store, la boutique en ligne d’applications d’Apple, «exige que les «apps» demandent l’autorisation…
Le contenu de cet article est payant. Pour voir cet article, vous devez l'ajouter à votre panier

4.50 Ajouter au panier