Catherine PUISEUX KAKPO : « Depuis plus de 15 ans, le groupe TF1 est très engagé sur les sujets relatifs à la société durable et au mieux vivre ensemble » (RSE Groupe TF1)

230

Le groupe TF1 était présent la semaine dernière aux Deauville Green Awards, le Festival international des productions audiovisuelles pour le développement durable et les éco-innovations. L’occasion pour média+ de s’entretenir avec Catherine PUISEUX KAKPO, directrice RSE du Groupe TF1.

MEDIA +

Quel est votre rôle aux Deauville Green Awards ?

CATHERINE PUISEUX KAKPO

Depuis plus de 15 ans, le groupe TF1 est très engagé sur les sujets relatifs à la société durable et au mieux vivre ensemble. C’est pour cette raison que depuis 3 ans, nous sommes partenaires de cet événement. Cette année, je suis particulièrement fière que 6 initiatives du Groupe aient été récompensées. Je suis aussi venue soutenir Christophe Sommet, qui représente Ushuaia TV. Nous valorisons cette chaîne qui est un véritable laboratoire du futur.

MEDIA +

Que représente la RSE au sein du groupe TF1 ?

CATHERINE PUISEUX KAKPO

Depuis 2005, mon rôle consiste à intégrer la transition sociale et environnementale au sein du groupe TF1 et d’échanger avec tous les métiers, que ce soient ceux de l’antenne, ou de la publicité. Je dois aussi sensibiliser les collaborateurs au sein du groupe TF1 sur ce qu’est la RSE pour que nous partagions tous un même engagement. J’ai une cartographie de 17 enjeux à traiter en lien avec les objectifs de développement durable fixés par l’ONU. En tant que média leader, nous avons comme devoir d’être miroir et moteur de la société à travers nos programmes et nos sujets d’information. Nous avons un rôle à jouer essentiel et je suis très heureuse d’avoir pu organiser avec TF1 Publicité le 4 juin dernier, notre premier Campus dédié à la communication responsable.

MEDIA +

Au sein du groupe TF1, remarquez-vous des évolutions depuis 2005 ?

CATHERINE PUISEUX KAKPO

En tant qu’entreprise cotée et responsable, TF1 travaille sur cette question de la RSE depuis 2005. Nous sommes donc très scrutés et avons un devoir vis-à-vis des actionnaires. De plus, le groupe Bouygues est depuis longtemps très investi sur la question du développement durable. Depuis quelques années, la société est de plus en plus sensible aux sujets environnementaux ou d’inclusion. Les consommateurs qui sont aussi nos téléspectateurs demandent plus de responsabilité de la part des entreprises. Il y a une véritable prise de conscience en interne et en externe. L’évènement monté par TF1 Publicité n’aurait jamais pu être imaginé il y a encore 4 ou 5 ans par exemple. TF1 Publicité s’apprête d’ailleurs à faire une offre RSE aux annonceurs pour mettre en avant leurs efforts. A l’époque, les collaborateurs n’étaient pas un moteur. Aujourd’hui, ils réclament une politique de RSE.

MEDIA +

Quelle est votre feuille de route ?

CATHERINE PUISEUX KAKPO

Tous les directeurs RSE partagent le même objectif : faire évoluer les tendances. Et ce, dans tous les corps de métier. Dans le groupe TF1, nous avons la volonté de ressembler à tous, pour parler à chacun. Avec TF1 Initiatives, notre démarche RSE, nous souhaitons reconnecter l’entreprise au réel, à la société, à travers trois piliers d’activation : la diversité, la solidarité et la société durable. Le groupe TF1 s’est récemment agrandi avec Newen Studios et UNIFY, ce qui offre de nouvelles opportunités au Groupe TF1 de sensibiliser le grand public aux questions éthiques et environnementales. Pour exemple, aufeminin ou My Little Paris ont déjà entrepris de belles initiatives pour engager leurs communautés. 

MEDIA +

Êtes-vous soumise à des contraintes budgétaires ?

CATHERINE PUISEUX KAKPO

Ma mission première est de convaincre les collaborateurs en interne pour faire bouger les lignes de la question de la RSE. Je n’ai pas besoin de budget mais d’oreilles… et de cœurs parfois. Aujourd’hui, les différentes directions du groupe TF1 s’approprient très positivement ces questions et prennent en compte mes recommandations.

MEDIA +

La RSE est donc un travail collectif ?

CATHERINE PUISEUX KAKPO

En effet. Il est collectif en interne mais aussi avec les autres acteurs de l’univers audiovisuel. Nous avons fondé, il y a 10 ans, le collectif Ecoprod avec la commission du film d’Ile-de-France. Ce collectif met en place un guide pratique pour des productions respectueuses de l’environnement. Aujourd’hui, France Télévisions, le Groupe Audiens ou encore le CNC font partie du projet.