CNC : 1er accord de coproduction signé entre la France et l’Uruguay

2834

Dominique Boutonnat, Président du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), et María Julia Muñoz, ministre de l’Éducation et de la Culture de la République orientale de l’Uruguay, viennent de signer le premier Accord de coproduction cinématographique liant la France et l’Uruguay. C’est le septième accord que la France signe avec un pays d’Amérique latine, après l’Argentine, le Brésil, le Chili, la Colombie, le Mexique et le Venezuela, annonce le CNC dans un communiqué de presse. «Cet accord va permettre aux producteurs des deux pays d’envisager plus de projets communs. En disposant désormais d’un cadre officiel pour leurs coproductions, ils auront plus d’opportunités de financement et de diffusion», se réjouit Dominique Boutonnat citée dans le communiqué. L’Uruguay propose un cinéma exigeant, encore peu connu du public français. Il s’est pourtant illustré à plusieurs reprises dans de grands festivals internationaux, précis ele CNC dans un communiqué. En 2004, «Whisky» de Juan Pablo Rebella a obtenu deux Prix à Cannes dans le cadre d’Un Certain Regard. En 2009, «Gigante «d’Adrián Biniez a obtenu trois prix à la Berlinale, tout comme «La Demora» de Rodrigo Pla en 2012. En 2015, le film d’animation «Anina» d’Alfredo Soderguit, a séduit plus de 100.000 spectateurs dans les salles françaises. Le CNC rappelle qu’il a soutenu la production de trois longs métrages uruguayens: «Les Toilettes du Pape» d’Enrique Fernandez en 2007, «La Demora» en 2009 grâce au Fonds sud cinéma et plus récemment, «La Noche de 12 años» d’Álvaro Brechner qui a reçu l’Aide aux cinémas du monde. Cet accord constitue le 58ème accord de coproduction signé par le Centre national du cinéma et de l’image animée.