La cryptomonnaie, moyen de paiement virtuel, entre au «Who’s Who 2022» en la personne de Pascal Gauthier

46

Symbole de l’économie numérique, la cryptomonnaie, moyen de paiement virtuel, entre au «Who’s Who 2022» en la personne de Pascal Gauthier, autodidacte français de 45 ans et dirigeant de Ledger, numéro un mondial des portefeuilles numériques sécurisés. 

Créé en 1953, le «Who’s Who in France», dictionnaire biographique de référence des personnalités et chefs d’entreprises, se veut le «reflet de la société française et de ses évolutions dans tous ses aspects», souligne Antoine Hébrard, président du célèbre annuaire rouge qui recense aussi des spécialistes des data-sciences, l’analyse des données.

Sur les 435 nouveaux entrants, tous domaines confondus, les femmes représentent un peu plus de 30% de la bible des «personnalités agissantes», en constante progression, contre 2% seulement en 1990. 

Près de la moitié des quelque 20.000 personnalités figurant au Who’s Who représentent le business et le e-business. 16,3% sont des hauts fonctionnaires, des diplomates et des politiques, suivis par le monde de la culture (11%). L’artisanat atteint 5,1% après les professions libérales comme les avocats et les médecins (6,2%). Parmi les impétrants de l’édition 2022, l’acteur Eric Judor, l’artiste de street-art Bom.K, le réalisateur Sébastien Lifshitz, la footballeuse Eugénie Le Sommer, le maître-vigneron Jean-Marie Fabre, Nicolas Di Felice, directeur artistique de la griffe Courrèges et la religieuse Nathalie Becquart, première femme au secrétariat général du Synode des évêques au Vatican. 

Côté littérature, Bernard Minier, auteur de policiers et thrillers à succès, septième romancier le plus lu en France l’an dernier, fait aussi son entrée. Conséquence probable des confinements, selon le Who’s Who: le guide a enregistré un record de modifications des notices biographiques à la demande de ses membres: «plus de 15.000 biographies ont été notablement transformées, que ce soit au niveau professionnel mais aussi dans le domaine plus personnel, avec notamment des adresses de contact s’éloignant de plus en plus souvent des grandes agglomérations», observe Pierre-Jean Doriel, directeur du «Who’s Who in France». Le plus jeune membre est le footballeur Kylian Mbappé, 23 ans, et le plus ancien, l’écrivain, poète et membre de l’Académie française René de Obaldia, 103 ans. Tiré à 3.000 exemplaires, le Who’s Who (2.228 pages, 4,2 kgs) est vendu 690 euros. Les notices biographiques sont consultables aussi sur internet (www.whoswho.fr).