La Liga a enregistré 3,6 mds EUR de recettes en 2016/17 (soit 40% en droit TV) 

1440

La Ligue de football espagnole (LaLiga), qui regroupe les Championnats de première et deuxième division, a enregistré la saison passée 3,6 milliards d’euros de recettes, dont près de 40% correspondent aux droits télé, dégageant un bénéfice avant impôts de 234 millions d’euros. Les revenus totaux des clubs se montent à «3,662 milliards d’euros, soit une augmentation de 495 millions par rapport à la saison précédente, ce qui représente un taux de croissance de 15,6%», a indiqué jeudi LaLiga en présentant son bilan de la saison 2016/2017. «C’est la meilleure saison en termes de résultats économiques et financiers de LaLiga», a déclaré son PDG, Javier Gomez, affirmant que le bénéfice avant impôts était de 234 millions d’euros. Sur ces 3,6 milliards d’euros de recettes, 1,45 milliard provient des droits de diffusion de la télévision, pour ce qui était la première saison au cours de laquelle le système des droits télé était centralisé. Auparavant, chaque club négociait individuellement avec les chaînes. Les produits dérivés comptent pour 622 millions d’euros de revenus, les transferts ont rapporté 475 millions, les recettes dans les stades les jours de match (abonnements, billetteries…) 746 millions, les publicités 117 millions et divers autres revenus ont rapporté 245 millions d’euros. Les clubs ont également réduit leur dette fiscale de 650 millions d’euros en janvier 2013 à seulement 96 millions d’euros au cours des quatre dernières saisons, une dette répartie principalement entre 12 clubs de première et deuxième division. Par ailleurs, les clubs ont investi 1,1 milliard d’euros: 406 millions pour les infrastructures et 740 millions pour engager des joueurs. Pour la saison en cours (2017/18), LaLiga espère dépasser pour la première fois la barre des 4 milliards d’euros de revenus.