Netflix chute après des prévisions de croissance ralentie

699

Le titre du loueur de films américain Netflix chutait mardi à la Bourse de New York après l’annonce par le groupe d’un ralentissement de sa croissance dans les mois à venir, malgré un bénéfice presque doublé au 1er trimestre et 3,6 millions de nouveaux abonnés. A 17h50 GMT, Netflix perdait 9,01% à 228,99 dollars sur le Nasdaq, dans un marché en hausse. Le groupe a publié lundi soir un bénéfice net en hausse de 88% pour le 1er trimestre 2011 à 60 millions de dollars, avec un bénéfice par action de 1,11 dollar, soit mieux que les prévisions des analystes à 1,08 dollar. Le c.a. augmente lui de 46% à 719 millions de dollars, ce qui va aussi au-delà des attentes des analystes qui tablaient sur 703,6 millions. Mais le groupe a annoncé des prévisions inférieures aux attentes pour le 2ème trimestre: il anticipe un bénéfice par action compris entre 93 cents et 1,15 dollar alors que le marché tablait sur 1,19 dollar. «Même si nous prévoyons que le nombre de nouveaux abonnés reste supérieur d’ici la fin de l’année aux mêmes périodes l’an dernier, ce ne sera pas au même rythme qu’au premier trimestre», a noté Netflix dans un communiqué. Au 1er trimestre 2010 Netflix avait attiré 1,7 million de nouveaux abonnés aux Etats-Unis contre 3,3 millions sur la même période en 2011. D’après Youssef Squalli, analyste chez Jefferies, la déception attendue du côté du bénéfice par action s’explique aussi par «des coûts plus élevés de marketing et de production de programmes». En outre M. Squalli a noté que même si le groupe reste prometteur, «la valorisation actuelle (de l’action) prend déjà en compte une part importante du potentiel à court et moyen terme». Le prix de l’action Netflix a été multiplié par quatre depuis début 2010.