Cate Blanchett, Martin Scorcese, Michael Moore, au programme de la Fête du cinéma de Rome 

242

Cate Blanchett, Martin Scorsese, Dakota Johnson, Sigourney Weaver ou Michael Moore figurent parmi les invités de la Fête du cinéma de Rome, qui s’affirme d’année en année comme l’autre grand rendez-vous du 7ème Art en Italie, après la Mostra de Venise.

«Nous ne sommes pas un festival et ceux qui cherchent un festival seront toujours déçus ici», a déclaré vendredi Antonio Monda, le directeur de la Fête du cinéma, événement qui ne comporte pas de compétition.

«Ce qui nous caractérise, c’est que les artistes, réalisateurs, acteurs, actrices et producteurs choisissent Rome même s’ils n’ont pas un film, un livre ou un disque à vendre», a-t-il a ajouté en présentant la 13ème édition qui, du 18 au 28 octobre, proposera une soixantaine de longs métrages, dont 34 en première mondiale.

Pour la première fois, deux grands studios de production (des «majors») ont choisi de présenter leur film en première mondiale à Rome, s’est réjoui Antonio Monda.

Sony Pictures proposera le nouvel épisode de la saga «Millenium», intitulé «The Girl In The Spider’s Web» («Ce qui ne me tue pas»), accompagné par son casting au complet, dont Claire Foy (mémorable reine Elisabeth II dans la série de Netflix «The Crown»).

Le Français Studio Canal viendra avec «Mia et le Lion Blanc», l’histoire d’une fillette de 11 ans qui noue une relation hors du commun avec un lion, réalisée par Gilles de Maistre avec Daniah De Villiers et Mélanie Laurent.

Parmi les grands réalisateurs présents, l’Américain Barry Jenkins qui avait présenté en avant-première à Rome «Moonlight» (devenu oscar du meilleur film en 2016) reviendra le 21 octobre avec son nouvel opus «If Beale Street Could Talk», qui évoque le racisme et la discrimination dans l’Amérique des années 1970.

Le cinéaste italo-américain Martin Scorsese, qui recevra le 22 octobre un prix pour l’ensemble de sa carrière, viendra présenter ses neuf films italiens préférés, arguments à l’appui, lors d’une rencontre avec le public romain.

Plusieurs autres rencontres sont prévues avec les actrices Cate Blanchett, Sigourney Weaver ou encore Isabelle Huppert. Cette dernière recevra elle aussi un prix pour l’ensemble de sa carrière des mains de l’acteur italien Toni Servillo («La Grande Bellezza»).