Amazon : Jeff Bezos défend la culture de l’entreprise

449

Le patron-fondateur d’Amazon, Jeff Bezos, défend la culture de l’entreprise et sa stratégie de paris parfois coûteux, dans une lettre adressée mardi aux actionnaires du géant de la distribution en ligne, et rendue public sur le site internet du gendarme boursier américain (SEC). «Un mot sur les cultures d’entreprise: elles sont tenaces, stables, difficiles à changer. Elles peuvent être une source d’avantage ou de désavantage», écrit-il. «Nous n’avons jamais prétendu que notre approche était la bonne – seulement que c’est la nôtre – et sur les deux dernières décennies, nous avons rassemblé un groupe de personnes ayant la même mentalité. Des gens qui trouvent notre approche énergisante et sensée», ajoute-t-il. Amazon a beaucoup été critiqué au fil des années pour les conditions de travail qu’il impose à ses salariés, notamment dans ses centres de traitement des commandes. Un article du «New York Times» l’été dernier avait également décrit des conditions de travail «blessantes» pour les salariés dans les bureaux, dressés les uns contre les autres pour améliorer la productivité. Le groupe avait accusé le journal d’avoir ignoré ou omis certains éléments à décharge dans son enquête. Amazon était revenu dans le vert l’an dernier, avec un bénéfice net de 596 millions de dollars, et avait vu son c.a. dépasser pour la 1ère fois la barre des 100 milliards de dollars.