Aux Antilles-Guyane et à La Réunion, les trois quarts des habitants se connectent tous les jours à internet

71

Le nouveau panorama de l’Observatoire de Médiamétrie des Usages Digitaux aux Antilles-Guyane et à La Réunion confirme la montée en puissance des comportements digitaux.
En 2022, 88,8%, des Antillo-Guyanais de 13 ans et plus (soit 754.200 individus) et 88,3% des Réunionnais (soit 628.700 individus) se sont déjà connectés à internet. Et ils sont 8 internautes sur 10 (84,7% aux Antilles-Guyane et 85% à La Réunion) à surfer sur le web au moins une fois par mois, quels que soient le lieu et l’écran.
Une pratique du digital qui s’installe également massivement dans le quotidien de ces habitants puisque 76,2% de la population aux Antilles-Guyane et 74,6% à La Réunion naviguent sur internet tous les jours.
Parmi eux, plus de la moitié y consacrent plus de 2 heures en moyenne chaque jour.
Le téléphone mobile s’impose à nouveau comme support favori pour se connecter à internet : 88,6% des internautes (internaute(s) connecté(s) au cours du dernier mois) antillo-guyanais et 90,3% des internautes (internaute(s) connecté(s) au cours du dernier mois) réunionnais utilisent leur smartphone pour naviguer sur le web.
En outre, 77,8% des internautes qui se sont connectés au cours du mois aux Antilles-Guyane utilisent leur smartphone au moins une fois par jour pour se connecter. Même tendance observée à La Réunion où ils sont près de 76,6% à favoriser leur smartphone au quotidien.
A noter aussi que les activités en ligne ancrées dans les habitudes des Antillo-Guyanais et des Réunionnais incluent : effectuer une recherche, consulter ses mails, s’informer sur l’actualité, regarder des contenus vidéos et utiliser les réseaux sociaux.
Ces derniers fédèrent puisque plus de 90% des Antillo-Guyanais et des Réunionnais sont inscrits sur au moins un réseau social.
Par ailleurs, le nombre moyen de réseaux sociaux par internaute (internaute(s) connecté(s) au cours du dernier mois) est en nette évolution: 4,5 aux Antilles-Guyane (vs 3,9 en 2020) et 4,2 à la Réunion (vs 3,3 en 2020).
Dans le même temps, la consommation de vidéo à la demande prend ses marques : 37,8% des Antillo-Guyanais ainsi que 40,8% des Réunionnais ont déjà utilisé au moins une plateforme de SVoD en 2022.