Google/ protection des données : Bruxelles se félicite de l’action engagée par 6 pays

128

 

La Commission européenne s’est félicitée mardi de l’action engagée par les autorités de protection des données de six pays contre le géant de l’Internet Google, en souhaitant que cela accélère l’adoption d’une législation européenne sur le sujet. «Il est bon de voir que six autorités nationales de protection des données se réunissent pour faire appliquer les règles de protection des données de l’Europe», a déclaré dans un communiqué Viviane Reding, commissaire chargée de la Justice et des droits fondamentaux. «Les autorités parlent de manière plus forte d’une seule voix qu’à 27», a ajouté Mme Reding. Fin février, les 27 autorités européennes de protection des données avaient annoncé vouloir lancer «avant l’été» une action «répressive» contre Google. Six d’entre elles (Allemagne, Espagne, France, Italie, Pays-Bas et Royaume Uni) sont passées à l’acte mardi.- Estimant que de telles actions concertées devaient passer de «l’exception à la norme», Mme Reding a affirmé que c’était l’objectif de son projet de réforme européenne sur la protection des données, et a souhaité que les Etats membres et le Parlement européen avancent sur ce sujet «dans le courant de cette année».