Le négationniste Vincent Reynouard condamné mercredi à 4 mois de prison

31

Le négationniste Vincent Reynouard a été une nouvelle fois condamné mercredi à 4 mois de prison pour contestation de crime contre l’humanité, après une vidéo publiée en mai 2017 dans laquelle il niait l’existence de l’Holocauste.
L’homme de 51 ans a été condamné par défaut pour une vidéo du 3 mai 2017 publiée sur Youtube et signalée à l’époque par la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (Licra). Au moment de l’enquête, il était en fuite au Royaume-Uni. Vincent Reynouard a en revanche été relaxé pour 2 vidéos des 13 et 14 mai 2017, qui évoquaient le massacre de la population d’Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) par la division SS Das Reich le 10 juin 1944. Le tribunal a souligné qu’il s’agissait d’un crime de guerre et que «la contestation d’un tel crime, à la différence de son apologie, n’est pas susceptible de qualification pénale». Vincent Reynouard a été condamné à 3 reprises en appel en France pour contestation de crime contre l’humanité; à un an de prison et 20.000 euros d’amende en 2008; un an de prison en 2015; et 2 mois de prison en 2016. Fin 2016, il a en outre écopé de 5 mois en 1ère instance pour des faits similaires.