I. GIORDANO (UniFrance) : «Un tiers des films français exportés sont des comédies»

40

Après 12 millions de visionnages en 2018, la nouvelle édition de MyFrenchFilmFestival se tient jusqu’au 18 février 2019. Le rendez-vous propose de découvrir le meilleur du jeune cinéma francophone, partout dans le monde, depuis chez soi. Détails avec Isabelle GIORDANO, Directrice générale d’UniFrance. 

media+ 

Concept inédit ayant pour but de mettre en lumière la jeune génération de cinéastes français, MyFrenchFilmFestival.com est une initiative d’UniFrance… 

Isabelle GIORDANO 

Nous avons en effet créé ce festival il y a 9 ans. Pour UniFrance (organisme chargé de la promotion du cinéma français dans le monde), c’est une façon efficace de faire découvrir des films français, notamment auprès de la jeune génération qui ne va pas forcément au cinéma. Dix longs métrages et dix courts métrages français sont en compétition. 

media+ 

Comment les films français sont-ils globalement perçus à l’étranger ? 

Isabelle GIORDANO 

Nous avons clairement une «french touch», dans le sens où nos films sont à la fois originaux et audacieux. Ils ne ressemblent pas à ceux de nos voisins européens. Les films français font partie des plus appréciés et des plus attendus dans le monde. Je le constate à chaque fois que je voyage. Les gens aiment et attendent les nouvelles productions françaises. 

media+ 

La fréquentation du cinéma hexagonal dans les salles étrangères chute de 52% sur 1 an. Rien n’est acquis finalement ? 

Isabelle GIORDANO 

C’est exact ! Le cinéma est une industrie de prototypes. Pour autant, la France reste le 2ème exportateur mondial de films et le 1er en Europe en termes de productions et de coproductions. En 2018, les films français ont réuni 40 millions de spectateurs et généré 237 millions d’euros de recettes. Même si 2018 ne fait pas partie des meilleures années, elle est symbolique de nos succès en matière de comédies. Un tiers des films français qui s’exportent sont des comédies. Parmi elles, «Le Sens de la Fête» ou encore «La Ch’tite Famille». Nous sommes attentifs à chaque film et nous y mettons la même attention, le même coeur. 

media+ 

La politique d’événements d’UniFrance se poursuit-elle ? 

Isabelle GIORDANO 

Plus que jamais ! UniFrance accompagne les films français sur les marchés internationaux, de leur vente à leur distribution. Toute l’année, nous organisons une dizaine de festivals dédiés au cinéma pour assurer la promotion des films auprès des acheteurs, des médias et du public. Par la même occasion, nous faisons voyager les acteurs et les réalisateurs français. Parmi les prochains événements, les «Rendez- Vous With French Cinema» à New York seront l’occasion pour les New-Yorkais de découvrir le meilleur du cinéma français de l’année à travers une sélection de films programmée par la «Film Society of Lincoln Center», et accompagnée par une délégation d’artistes et de professionnels de l’industrie cinématographique française. 

media+ 

Quelles perspectives pour 2019 ? 

Isabelle GIORDANO 

De bons films se présentent. Des suites sont particulièrement attendues : «Qu’est-ce qu’on a (encore) fait au bon Dieu ?» et «Tanguy, le retour». Nous sommes portés aussi par le succès du «Grand bain» qui est très symbolique de ce que nous savons faire en France.