Sylvain Bourmeau (ex-«Libération»), va lancer un «micromédia» numérique

L’ex-journaliste de «Libération» Sylvain Bourmeau va lancer un «micromédia» numérique mettant en valeur des opinions d’auteurs, un site payant qui proposera chaque jour des textes longs sur des sujets culturels ou sociétaux, a-t-il indiqué lundi. Pensé comme une variation des pages «débats» des quotidiens, le site dénommé AOC publiera à partir de janvier 2018 trois longs articles par jour en semaine: une analyse, une opinion et une critique d’auteurs variés, 3 genres dont les initiales donnent leur nom au site. Un grand entretien sera publié le samedi, un texte de fiction le dimanche. «On veut remettre un peu de verticalité dans l’espace public, à un moment où tout est nivelé, où toutes les informations ont tendance à se valoir», souligne Sylvain Bourmeau, actuellement producteur d’une émission sur France Culture et professeur associé à l’École des hautes études en sciences sociales, après avoir été directeur adjoint des «Inrocks» et participé au lancement de Mediapart. «La consigne pour chaque auteur sera de produire un texte qui va faire référence, qu’on aura envie de partager, avec lequel on n’est pas forcément d’accord. Le but est de faire écrire les bonnes personnes dans les 48 heures qui suivent une actualité», a souligné le journaliste. Entourés d’un petite équipe d’éditeurs, les auteurs seront rémunérés environ 500 euros le texte. Sylvain Bourmeau est accompagné à la direction du site par Raphaël Bourgois, également présentateur sur France Culture, et d’Hélène Fromen, ex-responsable du site du Monde puis de Mediapart. Accessible sur abonnement (12 euros par mois), AOC sera un «micromédia haut de gamme» qui atteindra son équilibre financier avec 10.000 abonnés, a précisé Sylvain Bourmeau, qui réfléchit aussi à publier régulièrement ces textes en librairie et à organiser des évènements.