Festival international du film d’animation d’Annecy : Prix SACD MIFA 2024

53

La SACD (Société des auteurs et compositeurs dramatiques) a remis le 13 juin dernier deux prix aux PITCHS MIFA 2024 (Festival international du film d’animation d’Annecy 2024) et récompense pour la seconde fois un projet de long métrage, mettant ainsi en lumière l’engagement continu de la SACD envers les talents du cinéma d’animation.

Lors de cette édition 2024 du Festival International du Film d’animation d’Annecy, ce sont 9 films produits ou coproduits en France qui sont en compétition officielle, preuve du dynamisme du secteur et de la créativité des auteurs et autrices d’animation.

En marge de la compétition officielle, les PITCHS MIFA sont une occasion unique pour les créateurs, producteurs et distributeurs de présenter leurs projets devant un public attentif de professionnels de l’animation du monde entier.

Le Prix SACD pour un Pitch de long métrage a été remis à «Bergeronnette» de Lucrèce Andreae et Patricia Valeix.

«Nous avons choisi de remettre notre prix à Lucrèce Andreae, réalisatrice, autrice graphique, scénariste et Patricia Valeix, scénariste, pour leur projet de long-métrage «Bergeronnette». C’est un pitch enthousiasmant, qui a toutes les qualités qu’on peut attendre d’un long-métrage d’animation s’adressant à un large public : un point de départ original, qui aborde plusieurs sujets avec un sens du récit et un regard décalé. La famille, le poids de la tradition et des conventions de genre, la manière de s’en affranchir et de trouver sa voie, la relation à la nature, sont abordées avec sensibilité et poésie, de manière non frontale, ce qui vaut d’être souligné. L’approche graphique, faussement simple, est élégante et sophistiquée. L’écriture a été travaillée pour parvenir à ce récit limpide et singulier. Tout est réuni pour que la promesse soit tenue», a déclaré Virginie Jallot, réalisatrice et Eric Rondeaux, scénariste, administrateurs animation de la SACD.

Le Prix SACD pour un Pitch de court métrage a quant à lui été décerné à «La Chasse» d’Anna Budanova.

«Nous avons choisi de remettre notre prix au pitch de court-métrage «La Chasse», de Anna Budanova. Il s’agit d’un conte sombre et sauvage qui nous parle avec éloquence de la violence des hommes à l’égard de la nature sauvage grâce à un récit à la fois étrange et maîtrisé, auquel un parti pris graphique puissant et original confère une force supplémentaire. Nous avons toute confiance dans le talent de l’autrice pour mener à bien ce qui sera à coup sûr un très beau film, et l’expression artistique d’une personnalité affirmée», ajoute Virginie Jallot, réalisatrice et Eric Rondeaux, scénariste, administrateurs animation de la SACD.