Les spectacles pourront se tenir mais «devront se terminer à 21H00» pendant le couvre-feu a indiqué la ministre de la Culture Roselyne Bachelot

36

A partir du 15 décembre, séances de cinéma et spectacles pourront se tenir mais «devront se terminer à 21H00», heure du couvre-feu, a indiqué jeudi la ministre de la Culture Roselyne Bachelot. «Les projections [de cinéma] et spectacles devront se terminer à 21h00, les gens pourront rentrer sereinement chez eux avec leur billet, servant de sauf-conduit ou preuve [justificatif en temps de couvre-feu] mais il n’y aura pas de souplesse sur l’heure de fin du spectacle; opéra, théâtre ou cinéma», a précisé la responsable politique.Auparavant, la ministre avait indiqué que, puisque «la crise sanitaire n’est pas terminée», la réouverture à partir du 15 décembre des lieux de spectacle se fera avec les «règles de distanciation physique par groupe de six, le respect des gestes barrières, de port du masque pendant l’intégralité de la séance, la mise à disposition de gel hydro-alcoolique». «Ce sera bien sûr un grand bonheur que de pouvoir retourner au cinéma, au théâtre, à l’opéra et de retrouver l’émotion de la scène ou du grand écran», a conclu Mme Bachelot. Mais la ministre n’a toujours pas dit un mot au sujet des concerts de musiques actuelles. Ce secteur est l’un des plus durement frappés par la crise sanitaire, puisque les concerts debout sont toujours interdits et les grandes jauges, comme Bercy ou Zenith, toujours bannies. «De trop nombreuses entreprises de spectacles ne pourront pas redémarrer le 15 décembre (…) De même, si les salles sont ouvertes mais que les producteurs ne sont pas en capacité d’y produire leurs spectacles, il n’y aura pas de reprise, seulement l’illusion d’une reprise», dénonce dans un communiqué le Prodiss, syndicat national du spectacle musical et de variété dans le privé. «Le spectacle vivant a besoin de visibilité sur les prochaines étapes de la reprise pour tous les spectacles, quelles que soient leurs caractéristiques et leur jauge (salles rassemblant plus de 1.000 personnes, jauges debout, tournées, festivals)», conclut cet organe représentatif.