T. ANARGYROS (Storia Télévision) : «Le tournage de l’adaptation française de la série «Dr Foster» démarre en juin»

2389

média+ : Diffusion ce lundi 14 mai en Prime sur TF1 du téléfilm «Traqués», avec Jennifer. Comment se projet a-t-il abouti ?  

Thomas ANARGYROS : A l’origine de cet unitaire, une rencontre avec Jeanne Le Guillou et Bruno Dega, des auteurs que je connais depuis vingt-cinq ans. Ces derniers ont beaucoup de succès à leur actif. La mise en route d’un projet tient à l’envie de travailler avec des partenaires de qualité. Au départ, les auteurs m’ont proposé l’idée suivante :  sur un concours de circonstances, une jeune femme un peu paumée qui travaille dans le Sud de la France, va devoir gérer un enfant d’une douzaine d’années poursuivi par des mafieux et dont le père a été tué. Progressivement, le téléfilm devient un «road movie» où l’on suit cette femme et ce jeune garçon. Une relation quasi filiale, forte et bouleversante va naître. Pendant l’écriture du scénario, nous voulions travailler avec le réalisateur Ludovic Colbeau-Justin qui a notamment réalisé «Juste un regard» d’Harlan Coben pour TF1. «Traqués» repose essentiellement les rôles du jeune Félix Bossuet (que l’on a pu voir dans «Belle et Sébastien») et sur Jenifer qui s’est beaucoup impliquée. C’est une vraie découverte en tant qu’actrice. Elle porte magnifiquement l’unitaire.  D’ailleurs, la relation entre Jenifer et TF1 a évidemment favorisé le fait qu’elle vienne faire ce film.

Ce n’est pas votre première collaboration avec TF1…

C’est exact. Notre dernière collaboration remonte à «Taxi Brooklyn» (2014), une coproduction avec NBC ainsi que «No Limit» (2012-2015) dont nous avions fait trois saisons avec Vincent Elbaz.

Quelle est votre politique de coproduction internationale ?

Elle se poursuit ! Un des événements de la rentrée pour France 2 sera l’adaptation des «Rivières Pourpres» en série TV. Huit épisodes ont été tournés. Olivier Marchal incarna le rôle principal. Il s’agit s’une coproduction entre France 2 et la ZDF en Allemagne. On est sur un budget de 12 à 13M€. L’enjeu est d’être à la hauteur de la promesse. L’avantage, c’est que le showrunner est Jean-Christophe Grangé, l’auteur du livre qui est à la source du succès au cinéma. C’est le meilleur garant que nous puissions avoir. C’est le troisième projet que nous faisons avec lui après «Le Passager» sur France 2 avec Jean-Hugues Anglade et «Le Vol des cigognes» en anglais pour CANAL+ réalisé par Jan Kounen.

Suite à sa cession en janvier 2018, EuropaCorp Television est devenu Storia Télévision. Quelles sont aujourd’hui vos relations avec Luc Besson ?

Storia Télévision s’inscrit en effet dans la continuité d’Europarcorp Television que j’ai racheté avec le soutien de Mediawan, au Groupe EuropaCorp. Nous avons récupéré l’ensemble des productions en cours. J’ai gardé de très bonnes relations avec Luc Besson et il est fort probable que je puisse faire des productions adaptées de ses films. Par ailleurs, nous produisons aujourd’hui la série d’animation «Arthur et les Minimoys» dont la 1ère saison est en diffusion et la 2ème actuellement en écriture.

La série «Taken» a été diffusée sur SFR Play. Quelle est la suite prévue ?  

Après avoir produit une 1ère saison de 10 épisodes, NBC a commandé (à EuropaCorp Television) une 2ème saison de 16 épisodes, encore en diffusion aux États-Unis. SFR Play doit prendre le relai de la saison 2. D’ici juin, nous verrons si la série est renouvelée pour une 3ème saison.

Préparez-vous d’autres adaptations ?

On démarre en juin le tournage pour TF1 de l’adaptation de la série anglaise BBC, «Dr Foster» que nous avons rebaptisé «Infidèle» (6X52’). La série démarre comme un drame psychologique et vire rapidement au thriller. Nous avons conservé la trame et les personnages originaux mais nous avons totalement réécrit les épisodes pour la France. A la réalisation, Didier Le Pêcheur. (Pour incarner cette héroïne trouble, TF1 a fait appel à la comédienne Claire Keim, ndlr).

D’autres projets à venir ?

A Séries Mania à Lille, notre série «Aux Animaux la Guerre», était en sélection officielle. Au casting, Roschdy Zem, Olivia Bonamy, Tchéky Karyo et Rod Paradot. Sa diffusion est à prévoir à l’automne sur France 3.