«Upon the shadow» dresse le tableau du rejet persistant des homosexuels en Tunisie

Mon défi fou cinéma
Le documentaire tunisien «Upon the shadow», présenté la semaine dernière au festival international de Thessalonique (Grèce), a l’ex-Femen Amina Sboui pour héroïne mais dresse surtout le tableau triste et touchant du rejet persistant des homosexuels en Tunisie, notamment par leurs familles. Amina Sboui, 22 ans, a scandalisé en Tunisie en 2013 en s’affichant seins nus…
Le contenu de cet article est payant. Pour voir cet article, vous devez l'ajouter à votre panier

4.50 € Ajouter au panier