Laurent Puons (SPORTEL) : « Cette année encore, SPORTEL réunira toute l’industrie des médias sportifs et de la technologie »

121

A quatre mois du Sportel (du 26 au 28 octobre 2020), Laurent Puons, le Vice-Président Délégué, confirme que ce sera l’événement «incontournable» pour se remettre sur les rails. Il revient également pour média+ sur l’impact de la pandémie sur le monde du sport.

media+

Pouvez-vous déjà nous donner un aperçu de ce que la convention d’octobre offrira en termes de nouvelles opportunités d’affaires et de networking ?

Laurent Puons

Depuis plus de 30 ans, à travers l’organisation d’événements de qualité, SPORTEL soutient une communauté toujours plus nombreuse et diversifiée et demeure la seule convention consacrée aux droits médiatiques dans le sport, couvrant aussi bien les sports traditionnels que les secteurs d’avenir comme le sport virtuel, le e-sport et le gaming. À l’avant-garde des tendances et pour attirer une nouvelle communauté, celle qui sera votre clientèle de demain, nous continuons de développer activement des secteurs prometteurs tels que les paris sportifs en direct et les technologies immersives. Cette année encore, SPORTEL réunira toute l’industrie des médias sportifs et de la technologie du 26 au 28 octobre à Monaco. SPORTEL Monaco 2020 se présente, plus que jamais, comme l’événement incontournable de la reprise du sport business. Dans cette optique, nous avons créé une gamme de formules innovantes et mon équipe se tient à vos côtés pour vous aider à créer des solutions personnalisées et donner de la valeur ajoutée à votre participation. En marge des meetings, les participants auront la possibilité de prendre part au débat dans le nouveau «Speakers Corner», situé au sein d’un espace d’exposition réaménagé et d’assister aux différents événements spéciaux organisés pour l’occasion.

media+

Comment la pandémie a-t-elle frappé l’industrie du sport ?

Laurent Puons

En cette période inédite marquée par l’incertitude liée à la pandémie de COVID-19 qui bouleverse actuellement le monde, le secteur du sport a été particulièrement touché en raison de l’annulation ou du report de très nombreux événements majeurs. Les diffuseurs et les propriétaires de contenus se sont retrouvés dans l’impossibilité de diffuser en direct leurs programmes sportifs aux milliards d’amateurs de sport dans le monde. Nombre d’entre eux ont rendu leur service gratuit ou suspendu temporairement les abonnements. Cette situation qui a entraîné certes une perte financière importante, a suscité également une vague de solidarité et de créativité au sein du secteur, en vue de préserver la mobilisation des amateurs de sport.

media+

Comment exactement ?

Laurent Puons

Le sport virtuel et le e-sport ont pris dans ce contexte une importance considérable, en streaming ou sur des plateformes linéaires. Ces événements offrent aux fans de nouvelles opportunités de divertissement, et reflètent la tendance émergente à l’effacement des frontières entre les différents publics. Cette orientation prise par le monde du sport dans une période difficile ouvre de nouveaux horizons et démontre l’évolution des mentalités.