M6 promet une «nouvelle expérience» dans ses Journaux Télévisés

63

M6 promet une «nouvelle expérience» dans ses JT, avec des innovations visuelles qui doivent «immerger le téléspectateur dans l’image», a annoncé la chaîne jeudi. Adieu les tables et pupitres: le ou la journaliste présentera son journal debout, au milieu de 117 mètres carrés de surface de projection vidéo. 

Des effets spéciaux permettront d’incruster devant comme derrière lui des titres, des images ou des envoyés spéciaux. Dans des images d’essai présentées par M6, la caméra filme de haut le présentateur Xavier de Moulins, debout devant une immense carte, avant de plonger dans l’incrustation. Avec le grand angle des caméras, le plateau de 9 mètres de diamètre apparaît à l’image comme trois fois plus grand. 

«On a souhaité immerger encore plus le téléspectateur dans l’image (…) pour qu’il vive l’information au plus près», a expliqué Stéphane Gendarme, le directeur de l’information de M6 lors d’une conférence de presse au siège du groupe à Neuilly (Hauts-de-Seine). Deux ou trois nouvelles rubriques devraient également apparaître au fil des prochaines semaines dans ces JT. Nathalie Renoux assure toujours le «19:45» le weekend tandis que Kareen Guiock présente le «12:45». Le ton de cette nouvelle formule diffusée à partir du 28 janvier se veut toujours «pédagogique, didactique, selon l’ADN de M6», a souligné Stéphane Gendarme. Lancés il y a dix ans, les deux JT avaient pour mission de faire jouer M6 dans la cour des grandes chaînes généralistes, précédant la grand-messe du 20H de TF1 et France 2. Les deux concurrents ont aussi investi récemment dans de nouveaux plateaux avec un vaste écran courbe pour la Une et un décor «cathédrale» pour la Deux. 

Alors que M6 a une audience en berne ces deux dernières années, ses JT ont vu leur audience progresser, séduisant notamment un public plus jeune et féminin que ses concurrents avec un format plus court et un journaliste debout, sans invités. La chaîne avait déjà rafraîchi leurs formats en 2015.Le «19:45» a attiré en moyenne 2,5 millions de téléspectateurs en 2018, soit 13% de part d’audience selon M6: au coude-à-coude avec l’édition nationale de France 3, mais loin derrière les 20h de TF1 et France 2 et leurs plus de 5 millions de téléspectateurs. Le «12:45» a attiré 1,4 million de téléspectateurs, soit 11% de part d’audience.