N.E ZIDANE (France Bleu) : «Plus de 500 élèves sont concernés par an par notre programme «France Bleu Classe Média»»

490

En 2021, France Bleu reconduit son programme «France Bleu Classe Média» avec pour objectif de faire participer les enfants à la création d’un média informatif. L’occasion pour média+ d’évoquer le rôle de l’information au sein de la station avec Nour-Eddine ZIDANE, Rédacteur en chef en charge de l’éducation aux médias et à l’information de France Bleu et Mouv’.

media+

France Bleu développe son programme «France Bleu Classe Média». Quel en est l’objectif ?

Nour-Eddine ZIDANE

Comprendre le traitement de l’actualité, la construction d’une information, décortiquer le travail de journalistes, cerner le traitement de l’information sur internet et les réseaux sociaux… Autant d’enjeux essentiels pour les élèves d’aujourd’hui et les adultes de demain auxquels tentent de répondre les animateurs et journalistes de France Bleu engagés dans le dispositif «France Bleu Classe Média». Nous nous appuyons sur notre réseau de 44 stations locales et de partenariats avec des collèges ou des lycées. Plus de 500 élèves sont concernés par an. En 2020, 14 stations locales ont participé à ce programme. Cette année 2021, nous en attendons une quinzaine.

media+

Que comprend ce programme ?

Nour-Eddine ZIDANE

Pour chaque station, un trinôme local (un référent France Bleu, une équipe éducative, un coordinateur académique CLEMI) intervient auprès d’une classe ou d’un groupe de jeunes 7 à 10 fois sur la saison. L’objectif étant de faire participer les enfants à la création d’un média informatif au sein de la structure concernée (webradio scolaire, blog…) afin de pérenniser le travail engagé sur la saison, mais aussi de former les enseignants ou encadrants au décryptage de l’information et à la prise en main d’outils d’édition. À l’issue de la saison, chaque équipe participe à un Grand Prix «France Bleu Classe Média», qui aboutit à la production d’un podcast ou d’un outil numérique pédagogique à destination des élèves, familles et/ou enseignants. Cette année, en raison de la crise sanitaire, nous réfléchissons à comment adapter cet événement pour respecter au mieux les différentes mesures sanitaires mises en place.

media+

Quel est l’engagement de France Bleu en matière d’éducation aux médias tout au long de l’année ?

Nour-Eddine ZIDANE

Via certaines stations locales, nous créons à destination des jeunes et réalisons avec des jeunes certains contenus. Nous pouvons, par exemple, citer la pastille «À hauteur d’enfants», diffusée le dimanche à 8h20 et 11h05, sur France Bleu Hérault, qui donne à la parole à des élèves de primaire sur l’actu, ou encore «Les Petits Comtois» sur France Bleu Belfort-Montbéliard, du lundi au vendredi à 7h39. Sur le numérique, saluons aussi le beau travail de France Bleu Besançon avec le «Dico des Ados» où des termes de vocabulaire «jeune» sont expliqués aux parents… Enfin, nous pouvons aussi citer la pastille «La semaine des P’tis Bougnats», diffusée le dimanche à 11h05 sur France Bleu pays d’Auvergne avec des primaires. Encore une fois, l’éducation aux médias, c’est une affaire transgénérationnelle à France Bleu.

media+

La radio est un média de confiance. Comment France Bleu répond-elle à cet enjeu ?

Nour-Eddine ZIDANE

France Bleu est un réseau local de proximité. C’est notre force. Nous sommes, très souvent le premier média sur place. Nous connaissons nos auditeurs, et ils nous font confiance. Nos audiences (3,4 millions d’auditeurs quotidiens – 5,8% de part d’audience) nous confortent dans cette démarche, et nous installent sur la troisième marche du podium en pda.