X. GANDON (TF1) : «Nous devons offrir à notre public des fictions premium»

186

Fictions françaises, séries étrangères, divertissements, information, TF1 promet une rentrée XXL pour sa nouvelle saison 2021-2022. Afin de nous expliquer les choix mis en place sur la grille de programmes de la Une, média+ s’est entretenu avec Xavier GANDON, Directeur des antennes TV & digitales du Groupe TF1 (TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films, myTF1).

MEDIA +

La rentrée de TF1 n’a jamais été aussi chargée. Quelle est votre stratégie ?

XAVIER GANDON

Nous avons réalisé un début d’année très performant en audience, puisque la chaîne a atteint des niveaux records depuis une dizaine d’années, notamment sur cibles. Entre le succès de notre Access («Ici tout commence» suivi de «Demain nous appartient»), et la bonne performance des Prime marquée par les succès du flux comme «The Voice», «Koh Lanta», et celui de la fiction avec «Je te promets», «Plan B» et «HPI» notamment, TF1 se porte bien. La rentrée s’inscrit dans cette continuité avec un line-up très riche dans tous les genres. Cela commence dès ce 24 août avec la saison anniversaire des 20 ans de «Koh Lanta».

MEDIA +

«Koh Lanta» passe du vendredi au mardi, un choix qui a suscité la surprise…

XAVIER GANDON

A saison exceptionnelle, programmation exceptionnelle. Nous voulions marquer les esprits. Les légendes de «Koh-Lanta» ne vont pas vous décevoir : Clémence, Clémentine, Karima, Cindy, Freddy, Sam, Claude seront au rendez-vous. Le mardi, il y a aussi plus de monde devant la télévision. Et comme une partie du public n’est pas forcément disponible le vendredi, nous pensons que c’est un bon choix. D’ailleurs, la 1ère saison de «Koh Lanta» All Stars en 2009 était, elle aussi, programmée avec succès le mardi.

MEDIA +

Suite au carton de «HPI», placez-vous la barre aussi haut pour vos autres fictions ?

XAVIER GANDON

Les performances de la fiction française sont le fruit du travail de nos équipes depuis plusieurs années. L’offre a été profondément renouvelée. Quand on analyse les performances de la fiction française, les offres sont très variées : de «La promesse» avec Sofia Essaïdi au «Remplaçant» avec JoeyStarr, en passant par «Balthazar», «Munch» et bien d’autres. Le renouveau, c’est notre capacité à prendre des risques dans les écritures, à attirer des talents de cinéma dans le casting de nos séries. La création de TF1 est un label reconnu par le public. On s’inscrit dans cette dynamique avec des séries très attractives. C’est le cas de «Mensonges» qui marque le retour d’Audrey Fleurot (dès le 2 septembre) dans un rôle très différent de «HPI» aux côtés d’Arnaud Ducret, de «Mon ange» avec Muriel Robin et Marilou Berry ou encore «Fugueuse», notre série coup de cœur avec Michael Youn et Sylvie Testut. Côté coproduction internationale, «Une mère parfaite» avec Julie Gayet et Tomer Sisley sera bientôt à l’antenne. Nous devons offrir à notre public des fictions premium.

MEDIA +

Pourquoi les séries US sont-elles moins en vogue ?

XAVIER GANDON

On continue à rencontrer de beaux succès avec des séries comme «SWAT», «Good Doctor», «Grey’s Anatomy» et «The Resident». Nos séries sont particulièrement performantes sur le public jeune et féminin, cibles recherchées par les publicitaires. Face à l’abondance de l’offre sur le marché TV, nos séries sont parfois plus segmentantes et s’adressent à un public spécifique. TF1 continuera de proposer le meilleur des séries internationales cette année, comme nous l’avons fait l’année dernière, en allant chercher «Doc» en Italie par exemple.

MEDIA +

«DALS» revient sur TF1 après 2 ans de pause. Un repos nécessaire ?

XAVIER GANDON

L’arrêt de l’émission, basée sur le contact humain, était totalement liée au Covid. Aujourd’hui, nous devrions pouvoir produire sereinement le programme, le vaccin étant passé par là. L’attente est d’ailleurs très grande pour le public. Les équipes ont réussi à constituer un casting fort (Wejdene, Bilal Hassani, Lucie Lucas, Dita Von Tees, Michou…) très attractif auprès du jeune public. Avec un jury renouvelé et l’arrivée très statutaire de Jean-Paul Gaultier, ça donne envie.

MEDIA +

TF1 fêtera «20 ans de Star Academy» sur 2 soirées. Relancer le format à terme, est-ce envisageable ?

XAVIER GANDON

Non, ce n’est pas prévu. Mais on sera ravi de fêter l’anniversaire du programme. Entre-temps, «The Voice» est passé par là. L’émission a modernisé le genre télé-crochet et c’est encore le format n°1 sur la recherche de talents. La version All Stars sera l’un des gros événements de la rentrée, avec pour la première fois 5 coachs et le retour sur scène d’Anne Sila, Al Hy, Louis Delors…

MEDIA +

«Une Famille en Or» fait son retour le 31 août à 23h35. Envisagiez-vous une programmation en deuxième partie de soirée en relançant l’émission ?

XAVIER GANDON

Non, c’est un jeu dont nous avions lancé la production l’année dernière, en pleine période de Covid. Lors de la 1ère vague, les tournages de nos feuilletons d’Access ont été stoppés, et il y avait potentiellement un risque de manquer d’épisodes inédits. «Une Famille en Or» serait venue les remplacer en cas d’arrêt d’une de nos séries. Mais comme ça n’a pas été le cas et que nos feuilletons sont de grands succès, on s’est interrogé sur la période de programmation. «Une Famille en Or» a été très fortement modernisée par Camille Combal et ses équipes au point d’en faire un véritable Comedy Game à l’américaine. Dans cet esprit, il était cohérent de le programmer en 2ème partie de soirée, au sein d’une soirée divertissement, à la suite de «Koh Lanta».

MEDIA +

Que cherchez-vous en matière de nouveaux divertissements ?

XAVIER GANDON

TF1 a la chance d’avoir les plus grandes marques de divertissement sur son antenne. Après «The Voice» et «DALS», reviendra «Mask Singer» pour une 3ème saison. Nous avons néanmoins profité de l’été pour tester et lancer des nouveautés comme «Camille & Images», «Le Grand Quiz», «Marble Mania» ou encore «Good Singers» qui ont bien fonctionné. Il est assez vraisemblable que ces programmes fassent leur retour à l’antenne l’été prochain. Vendredi 27 août, nous lançons «Game of Talents» dans la logique des divertissements mêlant jeu et enquête. Pour «District Z», dont le nom de code est «Reloaded», ce qui donne bien l’ambition de la prochaine saison,  on garde l’ambition de faire un grand jeu  nouvelle génération dans un univers fantastique des zombies tout en améliorant la mécanique et en poussant le curseur plus loin, pour installer la marque de manière pérenne sur TF1. Nous allons aussi fêter les 10 ans de «VTEP».